Frédéric Guth - président de la CMCAS

Nous voici déjà en période de rentrée, me permettant de remercier tous ceux qui ont oeuvré à la réussite de toutes les activités proposées et notamment notre fête de CMCAS qui s’est déroulée pour la première fois sur un week-end.

Elle a débuté dès le samedi soir par une scène musicale et s’est poursuivie le lendemain par la traditionnelle fête intergénérationnelle valorisant les activités de la CMCAS. Cette manifestation a donc permis à tous les bénéficiaires d’accéder à des propositions culturelles ambitieuses et variées.

L’Assemblée Générale  de cette année a été proposée sous une autre forme en l’associant à un afterwork culturel. Cette nouvelle proposition a permis de doubler le nombre de participants. Cependant, nous observons la difficulté toujours présente de mobiliser les actifs. Cette AG a permis de clôturer l’exercice budgétaire 2018 pour plus d’un million d’euros d’activités proposées et organisées par la CMCAS de Mulhouse.

Nous vivons une période qui va être certainement un tournant dans l’histoire des Industries Électriques et Gazières, de notre statut et de nos Activités  Sociales.

C’est à la veille de l’été que le PDG d’EDF a présenté un projet de scission du groupe entrainant une rentrée remplie de rebondissements. Le processus d’accélération du démantèlement des secteurs du gaz et de l’électricité est en marche. Le vote sur la loi de transition énergétique se devait d’avoir des vertus environnementales.

Cependant, elle est une loi qui constitue un prétexte à une totale libéralisation du secteur du gaz et de l’électricité. Les conséquences sont une totale libéralisation de l’électricité hydroélectrique, la vente du capital de RTE, la suppression du tarif réglementé gaz. Ce projet de réorganisation qui se nomme HERCULE vise à sanctuariser essentiellement le nucléaire et à regrouper toutes les autres activités qui seront ouvertes aux capitaux privés.

Dire « on ne touchera pas au statut » est donc erroné car ce projet remet en cause le statut des agents ligne par ligne. Qui dit filiation, dit extinction de tous les accords collectifs dans ces entreprises, à l’image des salariés d’EDF Renouvelables et Dalkia qui ne sont pas au statut.

Ainsi, ce projet de réorganisation purement financier entraîne, à l’appel unitaire des quatre fédérations syndicales, une journée nationale de grève le 19 septembre 2019. La réponse existe, il nous faut collectivement porter une revendication très claire : « Le service public de l’Énergie ».

Alors, tous mobilisés le 19 septembre pour défendre le modèle d’EDF d’hier, d’aujourd’hui et de demain !

Frédéric GUTH
Président de la CMCAS de Mulhouse

CMCAS de Mulhouse ©2018 | Conditions Générales d'Utilisation

Contacts

L'équipe Accueil-Conseil de la CMCAS de Mulhouse se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?